Le parc

Dans un cadre de verdure, un espace d’ouverture.

A l’abri du mur d’enceinte qui les isole de l’extérieur, vivent différentes communautés de végétaux.

A l’ombre des marronniers, des saules, des châtaigniers … fleurissent en hiver les perce-neige, au printemps, des jonquilles, et en été la splendeur de la nature y est présente.

Dans les hautes ramures des arbres, on peut entendre le gazouillis des oiseaux. Pour attirer ces volatiles des bois et des parcs, une variété d’arbres à baies.

A l’avant du château une allée pavée vous invite à la promenade, vers un bassin agrémenté d’un jet d’eau. Au-delà, se trouve une zone plus sauvage mais apprivoisée et semée d’essences diverses.

L’ensemble dispose de lieux à la hauteur de vos envies, et d’un parking pour environs une quarantaine de véhicules.

Imaginez-vous déjà votre bonheur et celui de vos invités, dégustant le verre d’accueil, sous l’ombrage d’un saule pleureur.